Entretien avec Isabelle Hidair, anthropologue, sur les difficultés d'insertion des femmes en Guyane

06 juillet 2022

La Guyane enregistre le taux de chômage féminin le plus élevé en France et dans les Outremer. La majorité des femmes guyanaises élèvent seules leurs enfants. Face à la charge de travail, engendrée par l'éducation des enfants et en absence du père, elles peuvent compter sur les grands parents pour les aider. Ce phénomène avec en prime les grossesses précoces rend l'insertion professionnelle des femmes extrêmement difficile en Guyane. Ce qui a pour conséquence, de les fragiliser financièrement tout en les exposant à toutes formes de violences, indépendamment de la communauté dont elles sont issues. C'est l'analyse faite par Madame Isabelle HIDAIR - Krivsky, anthropologue, sociale et ethnologue. -Déléguée régionale aux droits des femmes et à l'égalité de Guyane. Elle est est interrogée par Alix Berthelot-Moritz, étudiante à Science-Po pour Radio Mayouri Campus.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article