Le business du bois de rose transformé en huiles essentielles et dans la parfumerie

21 juin 2021 à 06h41 - 225 vues
Télécharger le podcast

En marge des 1ères Journées nationales de l'Agriculture, le CIRAD, organise ce lundi 21 Juin au campus agronomique de Kourou, en partenariat avec l’entreprise l’Agro Forestière, un Atelier de démonstration de bouturage de bois de rose.

Espèce patrimoniale de Guyane, exploitée dès 1875, le bois de rose a largement contribué à son économie pendant un siècle. Cependant l’espèce a été récoltée dans de telles proportions que ses populations naturelles se sont épuisées et cette situation a conduit à l’interdiction de son exploitation en 2001.

Les recherches menées par le CIRAD, dans le cadre d’un premier projet Anib@rosa, ont abouti à la mise au point d’outils moléculaires permettant de retracer l'origine de l'arbre à partir duquel est produite l'huile. Ces résultats ont permis de lever le verrou réglementaire : seule l’exploitation du bois de rose d’origine sauvage est aujourd’hui interdite en Guyane.

Le potentiel économique étant indéniable et l’engouement des acteurs socio-économiques et agricoles avéré, le frein de la relance d’une filière Bois de rose en Guyane restait la disponibilité de la ressource végétale. Un second projet de recherche, Anib@rosa2, s’est attelé à proposer les bases du développement de plantations industrielles.

Ce sont ces premiers résultats que le CIRAD et L’Agro Forestière se proposent de partager ce matin avec des professionnels, pépiniéristes et agriculteurs.-

#huilesessentielles #parfumerie #industrie #Guyane #laradiodusavoir www.mayouricampus.com

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article