Au gré des vagues fait escale à Léogâne en Haïti

19 octobre 2019 - 411 vues
Télécharger le podcast

Pour le deuxième numéro de l'émission "Au gré des vagues" Gayle Sloane Saint Louis, vous emmène, cette semaine à Léogâne en Haïti dans le cadre du mois de la langue créole. Par téléphone, avec son invité, Monsieur Jephté Thélisma, Bibliothécaire et Linguiste, elle évoque, les groupes de Rara, l'économie, la culture, le tourisme dans cette commune

Le site de Léogane aurait été le siège du Caciquat du Xaragua. Le royaume de Xaragua fut dirigé par Bohéchio, lequel succéda à Anacaona, sa sœur, la femme de Caonabo qui dirigea alors la Maguana. Anacoana était douée d'un génie supérieur à son sexe et même à celui des peuples de l'Ile de Saint-Domingue, et avait pour les Espagnols des sentiments d'affection et les inspira à son frère. Celui-ci mourut sans enfant et laissa le royaume à sa sœur Anacoana. Au-delà de son rôle politique, elle a laissé l'image d'une poétesse et « samba » qui exécutait des chansons. Cette région de Léogane a toujours été considérée comme une des régions les plus prospères de l'île d'Hispaniola.

Parmi les colons fondateurs d'Yaguana, dont la prononciation française a fait Léogane, était d'Ogeron qui fut gouverneur de la colonie française de Saint-Domingue en 1665. En 1669, Léogane ne comptait que 50 hommes portant armes. Le peuplement se fit sur deux sites : L'Ester, siège de la paroisse Saint-Jacques le majeur, et La Petite Rivière, siège de la paroisse Saint-Jean Baptiste. En 1694, d'Ogeron vint résider sur ce site, ce qui en consacra l'établissement comme capitale de la colonie.

En 1691, les Anglais attaquèrent la Petite Rivière mais furent repoussés par les habitants. En 1701, on voulut réunir l'Ester et La Petite Rivière mais la diversité des opinions les conserva. En février 1710, un incendie ravagea la Petite Rivière, ne laissant que six ou sept maisons, et l'église ne fut pas reconstruite.

L'Ester fut attaqué en octobre 1694 par les Anglais. À cette occasion monsieur, Guy Coutard, conseiller au conseil souverain, se distingua, mais il y eut 40 hommes morts ou blessés. Le 7 août 1702, une nouvelle attaque des Anglais eut lieu mais sans succès. La paroisse de l'Ester fut supprimée par une ordonnance du 15 avril 1711. La paroisse Sainte-Rose de Lima, sise à Léogane, succéda aux deux paroisses de L'Ester et de La Petite Rivière.

En 1697, le conseil souverain, puis supérieur de la colonie de Saint-Domingue, fut transféré du Petit Goâve, ruiné par les Anglais, à Léogane.

En 1915, les forces militaires des États-Unis débarquent en Haïti et occupent le pays jusqu'en 1934. Les forces américaines se déploient dans le pays sans incident majeur sauf à Léogâne, où Charlemagne Péralte, commandant de la sécurité militaire de la région, refuse de déposer les armes et le drapeau national sans en avoir reçu l'ordre officiel des autorités haïtiennes.

Le , Léogâne fut largement détruit par un tremblement de terre meurtrier, qui toucha surtout l'agglomération de Port-au-Prince. Selon l'ONU, 80 à 90 % des bâtiments de la ville ont été endommagés. Le nombre de victimes s'élèverait entre 5 000 et 10 000 morts. L'épicentre se trouvait à Léogâne. Plusieurs organisations internationales sont intervinrent comme la Croix-Rouge, Médecins Sans Frontières, CARE, Save The Children, Oxfam et IOM,. Plusieurs agences de l'ONU étaient également présentes pour assurer la coordination de l'aide.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article