Un étudiant d'Harvard rend sa thèse sous la forme d'un album de rap et obtient la meilleure note


30 novembre 2019

Obasi Shaw est un petit génie et il l'a prouvé lors de la présentation de sa thèse de fin d'études à Harvard. Etudiant de la prestigieuse université américaine, le jeune homme a fait le choix risqué de composer et d'écrire des chansons pour aborder, entre autres, le problème des discriminations envers les Noirs. Il a expliqué sa démarche à Harvard Gazettele journal de l'université :

«Les Noirs aux Etats-Unis sont en quelque sorte coincés entre la liberté et l'esclavage. Ils sont libres mais les effets de l'esclavage existent encore dans la société et dans le subconscient des gens. Chaque chanson est une exploration de la liminarité noire, située entre esclavage et liberté.»

Obasi Shawn a dévoilé son album sur Souncloud, à écouter ci-dessous :

https://soundcloud.com/obasishaw/sets/liminal-minds

Baptisée Liminal Minds, cette mixtape est une affaire très sérieuse. Les productions, qui manquent peut-être un peu d'originalité parfois, restent impressionnantes pour un étudiant qui aura passé un an à finaliser ce projet. Kendrick Lamar et Kanye West s'imposent comme les influences notables.

En plus d'avoir eu le culot de présenter sa musique comme travail universitaire, le jeune diplômé a récolté un A pour son devoir. Il est le premier dans l'histoire d'Harvard a avoir proposé un album comme format de thèse.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article