René Maran, d’origine guyanaise, est mis à l’honneur pendant toute une année


20 janvier 2021

Il est le premier écrivain noir à avoir reçu le prix Goncourt en 1921. René Maran, d’origine guyanaise, est mis à l’honneur pendant toute une année par la CTG à partir de ce mercredi 20 janvier. De nombreux évènements culturels graviteront autour du personnage.

Il aura marqué l'histoire des Outre-mer à travers ses récits et c'est son roman Batouala, présenté au prix Gongourt de 1921 qui met en lumière l’auteur guyanais René Maran. Un homme à cet époque presque inconnu des cercles littéraires parisiens. Nommé en 1912, administrateur d’Outre-mer en Oubangui-Chari, territoire français en Afrique Centrale jusqu’en 1958, c’est là qu’il commence l’écriture de "Batouala", du nom d’un grand chef du pays banda (République centrafricaine).

D'Aimé Césaire à Léon Gontrand Damas ou Albert Londres, l'oeuvre de Réné Maran va en inspirer plus d’un.

Un siècle plus tard, la plume de René Maran va encore faire parler d’elle, en Guyane, à l’occasion de cette année consacrée à l’auteur.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article