Le décès d’Yvan Chérika, un grand guyanais s'en est allé.


05 juillet 2021
D'aucuns, saluent la mémoire d’un des premiers Guyanais qui par sa haute compétence, s’est imposé à Ariane Espace dans l’hexagone. Son travail et sa rigueur lui ont valu les postes à responsabilité qu’il occupait. Son rayonnement sur la communauté Guyanaise de Paris a autorisé des évènements tant sportifs (FC Guyane) que culturels, dont les retentissements restent encore gravés dans les mémoires. Ce fut le cas entre autre de l’exposition : «Guyane, l’Homme, l’Or et l’Espace» dans les locaux d’Air-France Invalides à Paris. Cette réalisation s'est faite sous le parrainage d’Ariane Espace Guyane, d'écrivains, parlementaires du pays et grâce à l’aide active des artisans bijoutiers locaux.
De retour en Guyane, il s’est impliqué à sa manière dans le débat citoyen avec son Association dédiée à la mémoire de Félix Eboué. En tant que président de cette association, il a œuvré pour une nouvelle dénomination de l’aéroport de Cayenne. Ses efforts se sont poursuivis dans le cadre de conférences mais également d’interventions pédagogiques de la Maternelle au Lycée, afin d’offrir à la jeunesse, une meilleure connaissance de l’histoire de ce gouverneur Guyanais homme éclectique, en poste en Martinique, en Guadeloupe, et en Oubangui Chari qui faisait œuvre de linguiste, avant de devenir le chef des armées d’Afrique, ralliées pour la libération de la France lors de la dernière guerre mondiale. Un véritable référent donc pour les jeunes Guyanais.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article