La nicotine empêcherait-elle le coronavirus d’infecter les fumeurs ?


23 avril 2020

Les fumeurs seraient-ils moins exposés au coronavirus ? A l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, à Paris, une étude menée sur 480 patients testés positifs au Covid-19 est troublante. Parmi les malades, à peine 5% sont des fumeurs alors que 25% des Français fument. Ce résultat vient confirmer ce que les médecins ont constaté en France mais aussi en Chine.

Un remède potentiel pire que le mal

Cela est peut-être un effet de la nicotine. En se fixant sur les récepteurs de nos cellules, elle freinerait le virus. "La nicotine se fixe sur son récepteur. Elle entraine une modification du récepteur et empêche le virus de se fixer sur ce récepteur", explique Zahir Amoura, chef du service en médecine interne de la Pitié-Salpêtrière. Le virus aurait donc plus de mal à pénétrer dans l'organisme des fumeurs. L'hypothèse sera bientôt vérifiée par une étude clinique. Pour tester cette éventuel effet préventif, des soignants recevront des patchs à la nicotine. Ils seront aussi administrés à des malades pour voir si leur état s’améliore. Mais pas question de se mettre à fumer, préviennent les addictologues. La cigarette tue chaque année sept millions de personnes dans le monde.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article