Intempéries : La RN1 est coupée entre Saint-Laurent-du-Maroni et Cayenne.


29 avril 2021

Les fortes pluies ont provoqué l'enffondrement de la chaussée de la route nationale 1 à hauteur de la crique Moucaya, au point kilométrique 166. La circulation est impossible dans les deux sens. La préfecture a annoncé que le transit entre Saint-Laurent-du-Maroni et Cayenne ne serait plus possible pendant plusieurs jours.

Le préfet de Guyane donnait une conférence de presse pour faire le point sur la situation. La RN1, notamment est coupée entre Saint-Laurent et Iracoubo au niveau de la Crique Moucaya (PR166). Les secours et les services de l'Etat sont à pied d'oeuvre. Les dommages sont tels que la route nationale 1 est infranchissable en raison de l’effondrement de la chaussée. Le transit entre Saint-Laurent du Maroni et Cayenne n’est donc plus possible et ce pour plusieurs jours.

 -Communiqué du rectorat de la Guyane

Suite à la fermeture d’une portion de la route Nationale 1 ce jeudi 29 avril 2021 causée par les intempéries de ces dernières heures, le Recteur de Région Académique de Guyane tient à rassurer les enseignants inscrits au concours, convoqués aux oraux d’amission la semaine prochaine.

Soyez assurés que tout sera mis en œuvre pour qu’ils puissent passer cet examen en toute sérénité

Effondrement d’une partie de la route Nationale 1 en Guyane :
Sébastien Lecornu et Jean-Baptiste Djebbari suivent la mobilisation des services
de l’Etat engagés pour rétablir la circulation dans les plus brefs délais

 

 -Communiqué du ministère des Outremer

Sébastien Lecornu, ministre des Outre-mer, et Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué chargé des Transports, suivent avec attention la mobilisation des services de l’État engagés en Guyane suite à l’effondrement d’une partie de la route Nationale 1 à la suite des épisodes pluvieux et des inondations de ces derniers jours.

Les deux ministres tiennent à rendre hommage à tous les agents guyanais qui travaillent sur le terrain, malgré des conditions météorologiques difficiles, pour remettre en état la route, trouver les solutions adaptées aux situations d’urgence et amortir l'impact pour les usagers afin que la continuité du territoire continue d’être assurée. Ils appellent les usagers à la prudence et à la patience en attendant que la circulation sur la route Nationale 1 soit rétablie.

Le préfet Thierry Queffelec a activé le Centre Opérationnel Zonal pour coordonner l’ensemble des services concernés. Les services de la Direction générale des territoires et de la mer en charge de la gestion des routes nationales en Guyane sont donc totalement mobilisés pour rétablir la circulation dans les délais les plus brefs possibles. Une task-force a été organisée pour coordonner les travaux de remise en état de la route dès que les conditions météo le permettront. Une quarantaine de personnes du Service départemental d'incendie et de secours (SDIS), de la gendarmerie nationale et des forces armées en Guyane ont mis à disposition des moyens terrestres et aériens pour réaliser des reconnaissances et apporter des réponses en cas d’urgence. Le ravitaillement et les liaisons essentielles continuent d’être assurés. Ainsi, un avion militaire a été réquisitionné par le préfet pour assurer le transport de médicaments, de personnes ou de fret entre Cayenne et Saint-Laurent-du-Maroni.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article