Air France : une arnaque « Black Friday » sévit sur WhatsApp


09 novembre 2022

Nouvelle journée… et nouvelle arnaque sur les réseaux sociaux aux dépens d’une entreprise. Cette fois, c’est Air France qui tire la sonnette d’alarme, sur son compte Twitter officiel. Une arnaque proposant des cadeaux pour le Black Friday a été repérée par les internautes.

Arnaque : concours Black Friday avec cadeaux à la clé ?

Le Black Friday est attendu par les consommateurs. Période de promotion d’une durée très limitée le « vendredi noir » suivi de son alter-égo le « Cyber Monday » permettent de trouver quelques bons plans. Mais c’est également l’occasion pour les escrocs de tenter d’arnaquer les internautes, attirés par des promotions majeures et, souvent, irréalistes.

C’est à peu près le cas ici : un site propose un jeu concours de la part de la compagnie aérienne Air France. Le cadeau ? Un aller-retour pour l’Europe, soi-disant sur un avion de la compagnie française. Plusieurs centaines de billets ainsi gratuits seraient proposés. Or, et sans surprise, il n’en est rien : il s’agit d’une arnaque en bonne et due forme.

Air France alerte sur l’arnaque qui usurpe son identité

Sur son compte Twitter officiel, le 7 novembre 2022, Air France lance donc l’alerte : après plusieurs signalements des internautes. Elle précise : « Air France n’est pas à l’origine » de cette page promotionnelle qui serait largement partagée sur les réseaux sociaux, et notamment WhatsApp. Il s’agit d’un « site frauduleux ».

Or, cette arnaque n’est autre qu’une tentative de phishing visant à voler les données personnelles des internautes. En effet, le site demande de remplir un formulaire en ligne et n’est pas sécurisé, dans lequel les participants au faux jeu concours sont censés entrer leurs coordonnées bancaires.

Une fois ces données bancaires et personnelles en main, les arnaqueurs peuvent les revendre sur Internet. Ou en faire un usage malveillant.

Que faire si on a été victime du faux site Air France ?

Les personnes qui auraient rempli les informations données par le site frauduleux doivent rapidement contacter leur conseiller bancaire et faire opposition sur la carte de crédit utilisée. Cela permettra de bloquer les transactions frauduleuses qui pourraient être intentées.

Il faudra en outre être très vigilant quant à de possibles mails frauduleux qui seraient envoyés par la suite : les escrocs peuvent utiliser les coordonnées personnelles ainsi captées pour mieux cibler des potentielles victimes.

Source : Economie Matin

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article