Ralph Tamar en interview sur Radio Mayouri Campus, disponible en vidéo sur youtube et facebook

14 juillet 2018 - 609 vues
Télécharger le podcast

D’une famille de musiciens, il est élevé dans le quartier de Crozanville et commence à pratiquer son art dès l’âge de 14 ans. Il exercera le métier d’employé de banque tout en participant à divers groupes et orchestres.
Parcours
En 1970, il est chanteur au sein de l’orchestre Les Météores des frères Rémion, en compagnie de Max Billon. De 1973 à 1978, il acquiert une expérience de chanteur auprès du pianiste et compositeur Marius Cultier. Il commence à se faire connaître, en tant que chanteur, au sein du groupe Malavoi1. En 1988, l’Association française du Karib d’Or lui décerne un prix du même nom. Il entame alors sa carrière solo.
Son premier album solo est conçu avec l’apport des musiciens Manu Katché (batterie), Jean-Yves d’Angelo (clavier), Georges Decimus, Michel Alibo, Edith Lefel, Patrick St Eloi. Il revisite, par son éclectisme, le panel de sonorités qu’offre la musique caribéenne : Zouk, samba, soca, mazurka, biguine, reggae, quadrille, bolero. En 1992, il recevra, de la SACEM, le prix du succès, dans la catégorie Antilles-Guyane2. En 1999 paraît La Marseillaise noire auquel participent Manu Dibango et Mario Canonge.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article