Un incident pour Ariane 5 après une longue série de lancements réussis

30 janvier 2018

Ariane 5 a provoqué une grosse frayeur chez Arianespace, alors que la fusée décollait ce jeudi 25 janvier. Un incident au décollage et un mauvais positionnement des satellites jettent une ombre sur le bilan impeccable depuis 82 lancements.

Un début d'année mi-figue, mi raisin pour le lanceur européen, qui décollait de la base de Kourou (Guyane). Ariane 5 embarquait deux satellites de communication, un pour le réseau de l'opérateur luxembourgeois SES, le second pour Yahsat, opérateur des Émirats Arabes Unis. Un peu plus de 9 minutes après le décollage, Arianespace annonce une perte de contact avec le lanceur ; par la suite, on a appris que la fusée avait dévié de sa trajectoire. Conséquence : les deux satellites ont été mal positionnés, avec une inclinaison incorrecte par rapport à l'équateur.

Repositionnement en cours

Pas de panique cependant. Aussi bien SES-14 que Al Yah 3 devraient pouvoir retrouver dans les prochains mois leur position initiale. Arianespace explique pouvoir repositionner les deux satellites grâce à leur système de propulsion ; SES a rassuré en indiquant que son satellite était en « bonne santé », tandis qu'Eutelsat (qui loue une partie des capacités de Al Yah 3) a reçu la confirmation que le satellite « fonctionnait nominalement ».

Succès continu

Cet incident ne doit pas masquer le succès continu d'Ariane 5, qui comptait jusqu'à présent 82 missions impeccables. Malgré tout, ce raté et cette grosse frayeur ont fait plonger les cours de Bourse de SES et d'Eutelsat. Quant à Arianespace, il y a fort à parier que les prochains lancements seront aussi sécurisés que possible.

Commentaires (0)

Connectez-vous pour commenter cet article