Retrait de la procédure d’éloignement de Monsieur Beljour par la préfecture.

01 octobre 2018

Monsieur Ernso BELJOUR, se déclarant né le 3 juin 1997 en Haïti et de nationalité haïtienne, entré de manière irrégulière en Guyane en 2016, a déposé une demande d’asile soldée par des refus de
l'Ofpra et de la Cour nationale du droit d’asile en février 2018. Il a fait l’objet d’une obligation de quitter le territoire français avec délai, et il lui a été permis de terminer son année scolaire 2017-
2018 en classe de Seconde au lycée Anne-Marie Javouhey. Interpellé le 13 septembre 2018, il a été placé au centre de rétention administrative en vue de son
éloignement. La Justice tant administrative que civile a validé à de multiples reprises la procédure diligentée par l’autorité administrative. Les éléments transmis par l’avocat de l’intéressé et recueillis par l’administration le 1er octobre 2018 ont permis d’établir que son père a été naturalisé français en 1995, mais a déclaré la naissance de son fils en 1997 auprès des autorités haïtiennes, sans déclarer cette naissance auprès des autorités françaises afin que l’enfant soit reconnu légalement en tant que français, ce qui a laissé l’enfant dans l’idée qu’il était de nationalité haïtienne, et dans l’ignorance de sa nationalité française. Sur la base de ces éléments nouveaux, l’autorité administrative a pris, conformément aux lois et règlements, la décision de retirer les actes de la procédure d’éloignement afin de permettre l’élargissement de l’intéressé.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article