La Guyano-Antillaise Kareen Guiock élue meilleure journaliste de l’année 2016

16 mai 2017

« C’est touchant de se savoir, soutenue, couvée, choyée » ce sont les premiers mots de Kareen Guiock. (Vous pourrez l’écouter en fin d’article).

Le 04 mai à l’UNESCO Paris, la journaliste-présentatrice a reçu le Prix MondiaPresse 2016 qui récompense les animateurs et journalistes qui par leur travail mettent en valeur, les peuples, cultures et activités de la diaspora africaine et caribéenne.

Mercredi, la Journaliste de père guadeloupéen et de mère martiniquaise a été reconnue meilleure journaliste pour son travail. Kareen Guiock présente le journal de la mi-journée sur M6. Elle définit son travail comme « un lien avec son public, avec les citoyens » .

La journaliste, interrogée par des confrères, avoue n’avoir jamais eue de plan de carrière. Emue elle se dit ouverte à toutes les possibilités qui s’offrent à elle, et se dit heureuse de « savoir qu’on pense à elle, et que son public est là et veille sur elle avec attention ».

13118837_1352265904788857_6992104416026630145_n

L’autre lauréat du Prix MondiaPresse, c’est le photographe guadeloupéen, peu connu du grand public, mais de grand talent, Harry Jeanne.

Le thème de cette année, pour le Prix MondiaPresse 2016, c’est l’émergence des cultures africaines en dehors du continent. (Dorothée Audibert-Champenois)

Kareen Guiock passe durant son adolescence 10 années en Guyane. Après son baccalauréat, elle obtient une maîtrise de philosophie.

En 2001, Kareen Guiock entre à la rédaction du magazine Turbo sur M6, puis anime à partir de 2007, une émission de radio libre intitulée Laisse parler les gens sur Tropiques FM1. En 2010, elle collabore aux journaux télévisés d'M6, où elle tient la chronique consacrée aux questions des internautes en fin de JT, Expliquez-nous1.

De la mi-juillet à la mi-août 2011, Kareen Guiock remplace Xavier de Moulins, à la présentation du journal du soir sur M6, Le 19:45.

En 2012, elle est devenue ambassadrice de l'Association Pour l'Information et la Prévention de la Drépanocytose (A.P.I.P.D).

En mars 2012, Kareen Guiock participe au Rallye Aïcha des Gazelles avec Juliette Fiévet.

En , elle remplace Aïda Touihri à la présentation du journal de la mi-journée Le 12:45, diffusé du lundi au vendredi sur M6.

En 2014, elle présente l'émission La plus belle région de France pendant plusieurs semaines le jeudi soir en prime time sur M6.

Kareen Guiock est également auteur-compositeur-interprète. En 2003, elle écrit plusieurs textes sur l'album À la vie de la chanteuse Saya. En 2009, elle entame une tournée avec le chanteur Dominique Panol et enregistre un duo avec lui O comba dont elle a écrit le texte, pour l'album Son sé lov sorti en 2010. En 2011, c'est sur l'album du bassiste guadeloupéen, Thierry Fanfant, qu'on la retrouve. Elle y interprète L'écorce dont elle a également écrit les paroles. Kareen Guiock fait régulièrement des concerts avec ses propres compositions.

http://www.mayouricampus.com/videos/les-confessions-de-kareen-guiock-journaliste-a-m6-sur-l-antenne-de-mayouri-campus-31

Photos : Facebook Election animateur/journaliste de l’année

Source : people-bokay.com

 

Commentaires (0)

Connectez-vous pour commenter cet article