L'agression raciste de l'athlète Daisy Osakue choque l'Italie, certains médias parlent de "la chasse aux noir(e)s"

31 juillet 2018

Daisy Osakue, discobole italienne, risque de manquer l'Euro d'athlétisme de Berlin à la suite d'une agression dont elle a été victime dimanche soir à Moncalieri, près de Turin. Des individus lui ont lancé des œufs depuis une voiture qui passait près d'elle. L'un d'eux a touché son œil, provoquant une lésion à la cornée gauche.

© epa.
© epa.

Osakue, 22 ans, a été transportée à l'hôpital de Turin pour les premiers soins. Un examen est prévu mercredi pour prendre une décision quant à sa participation à l'Euro, le premier de sa carrière. Elle doit entrer en compétition à Berlin le 9 août.

"C'était un coup prémédité", a-t-elle raconté à la sortie de l'hôpital. "Je ne veux pas utiliser la carte du racisme ou du sexisme mais à mon avis, ils cherchaient une personne de couleur. C'est une zone où il y a des prostituées de couleur et ils m'ont prise pour l'une d'entre elles. Ils ont fait ce geste. Je ne sais pas ce qu'il veut symboliser, mais ils ont pris la mauvaise personne car je vais les dénoncer et j'irai au fond de cette histoire. C'est un acte de lâcheté. J'ai déjà été insultée, mais là, c'est un geste un peu plus grave qu'une insulte..."

Les faits racistes se multiplient en Italie
Le scandale est grand en Italie. Le ministre de l'Intérieur, Matteo Salvini, a été obligé de répondre à ses détracteurs qui l'accusent d'alimenter un climat d'intolérance dans un pays confronté à une série de faits divers à connotation raciste.

"Toute agression sera punie et condamnée, je serai toujours au côté de qui subit des violences", s'est défendu Salvini, l'homme fort du nouveau gouvernement populiste, omniprésent dirigeant de la Ligue (parti d'extrême droite).

"Alerte au racisme en Italie? Ne disons pas de bêtises! ", a ajouté Salvini, qui a souhaité à Daisy Osakue une guérison rapide.

"Terrifiée à l'idée que ce soit de l'acide"
En attendant, Osakue fait le tour des médias pour raconter ce qu'elle a vécu. Son récit fait froid dans le dos. "Je suis tombée par terre et j'ai senti le liquide, j'étais terrifiée à l'idée qu'il pourrait s'agir d'acide", a confié la jeune femme à la chaîne de télévision Sky TG24.

Ressortie lundi de l'hôpital avec un bandage sur l'oeil gauche, elle espère pouvoir participer malgré tout aux championnats d'Europe la semaine prochaine à Berlin. "Malheureusement j'ai une abrasion et des lésions à ma cornée, ainsi que du liquide sur ma rétine, mais avec des gouttes et de la cortisone, ça devrait aller."

Le week-end avait déjà été marqué par une autre agression qui a coûté la vie à Hady Zuady, un Marocain de 43 ans. Pris en chasse en voiture par des Italiens qui le soupçonnaient d'être un cambrioleur, il a percuté un muret avant d'être frappé par ses poursuivants. Il est mort à l'hôpital, dimanche au petit matin.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article