Guyane: retour en prison pour les évadés de la Saint-Sylvestre

07 janvier 2018

Deux Français et un Brésilien, âgés de 22 à 25 ans, s'étaient évadés lors de la nuit de la Saint-Sylvestre après avoir creusé un trou dans leur cellule de la prison de Rémire-Monjoly en Guyane pour accéder à l'extérieur puis utilisé des cordes pour escalader les murs d'enceinte. Les deux Français avaient été condamnés à 10 ans de réclusion criminelle. Le Brésilien, notamment pour conduite en état d'ivresse manifeste et violences sur les forces de l'ordre. Deux ont été ramenés aux forces de l'ordre par leur famille, le troisième a été arrêté hier par les gendarmes.

Lundi, moins de 24 heures après la fuite, le plus jeune des trois, condamné pour meurtre, avait été ramené à la prison par « sa famille », avait indiqué le parquet.

Jeudi, celui condamné pour conduite en état d’ivresse avait aussi été « accompagné par sa famille à la gendarmerie », selon la même source.

Ces deux fuyards ont, depuis, été condamnés à « six mois de prison supplémentaires » pour s’être échappés.

Le troisième évadé, lui aussi condamné pour meurtre, a été interpellé, ce samedi, lors d’une opération programmée après identification de sa cachette. Il a été placé en garde à vue.

Avant leur évasion, il restait aux trois prisonniers entre 1 et 4 ans à purger.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article