Comité interministériel des Outre-mer : un premier bilan 8 mois après la fin des Assises des Outre-mer

22 février 2019

Le Premier ministre, avec Mme Annick GIRARDIN, ministre des Outre-mer, a réuni ce vendredi matin le Comité interministériel des Outre-mer afin de réaliser un premier point d’étape sur les actions de l’État menées dans ces territoires depuis la clôture des Assises des Outre-mer et la publication du Livre bleu Outre-mer, le 28 juin 2018.

L’engagement de réunir autour du Premier ministre tous les six mois le Comité interministériel des Outre-mer traduit le caractère prioritaire pour le Gouvernement de l’action publique en faveur de ces territoires. Lit-on dans le communiqué reçu ce jour par notre rédaction.

Les ministres présents ont pu présenter l’état d’avancement de nombreuses actions emblématiques issues du Livre bleu Outre-mer. 66% des actions et projets prévus dans le Livre bleu seraient ainsi réalisés ou engagés.

Ces mesures sont complémentaires de celles menées dans le cadre de plans spécifiques : plan d’urgence pour la Guyane, plan pour l’avenir de Mayotte, reconstruction de Saint-Martin après le passage d’Irma, plan de lutte contre les sargasses, feuille de route sur le chlordécone, etc. 

L’objectif du Gouvernement est de faire des Outre-mer des territoires pionniers en termes de développement durable, avec la trajectoire outre-mer 5.0, qui vise à se rapprocher :

  • du « zéro déchets », pour des sociétés économes et préservatrices des ressources ;
  • du « zéro carbone », en intégrant davantage d’énergies renouvelables dans leur mix énergétique ;
  • du « zéro intrants chimiques », pour des populations protégées des substances chimiques dans leur quotidien ; 
  • du « zéro exclusion », pour des sociétés plus inclusives, luttant contre toutes formes de discrimination et d’inégalité ; 
  • du « zéro vulnérabilité », pour des territoires résilients face au changement climatique et aux risques naturels qui en découlent.

Cette trajectoire outre-mer 5.0 résume, en 5 objectifs, les principales orientations du Livre bleu.

Le suivi de la mise en œuvre du Livre bleu est assuré par le ministère des Outre-mer, en liaison avec les autres départements ministériels. Un autre CIOM sera réalisé au deuxième semestre 2019, avant un troisième point d’étape qui sera établi par le président de la République au premier semestre 2020.

20 actions emblématiques pour les outre-mer

Au cours du Comité interministériel des outre-mer, les ministres ont pu échanger plus précisément sur l’état d’avancement de 20 actions emblématiques qui s’inscrivent pleinement dans le quotidien des ultramarins et sont facilement identifiables par tous, que ce soit sur des sujets relatifs à la santé, à la sécurité, à l’éducation ou au développement des territoires. Parmi ces différentes actions :

  1. Une éducation pour tous : renforcer la lutte contre le décrochage scolaire
  2. Une éducation pour tous : le plurilinguisme dans les apprentissages
  3. Déploiement du programme Action cœur de ville dans les outre-mer
  4. Déploiement de l’outil de territorialisation des besoins en logement
  5. Soutenir et accompagner l'inclusion dans l'emploi des jeunes en outre-mer
  6. Élaboration et mise en œuvre des pactes ultramarins d’investissement dans les compétences
  7. Développer l’accès au microcrédit professionnel
  8. Inclusion bancaire : promouvoir « l’offre spécifique » outre-mer
  9. Renforcement des moyens et des effectifs dans le cadre du déploiement de la Police de sécurité du quotidien en outre-mer
  10. Réduction du coût du travail : réforme du dispositif d’exonération de charges patronales
  11. Renforcer l’offre locale de médecins outre-mer
  12. Améliorer le parcours de santé des personnes âgées
  13. Protéger les populations face aux substances chimiques
  14. Énergie : fin du charbon dans les départements et régions d'outre-mer
  15. Infrastructures numériques : déployer le très haut débit fixe et mobile outre-mer
  16. Favoriser l’inclusion numérique des populations
  17. Développer les plateformes de recherche en outre-mer
  18. Pratique sportive : construction et rénovation des équipements sportifs
  19. Assurer une meilleure connaissance des pratiques culturelles ultramarines
  20. Expérimentation du pass Culture en Guyane

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article